LES SEANCES

Comment se déroule votre séance ?

Une séance dure environ une heure. Vous êtes confortablement installé, c’est un moment privilégié de détente. On vous place 5 capteurs sur la tête (2 sur le cuir chevelu, ainsi que 3 sur les oreilles). Ces capteurs servent à enregistrer votre activité cérébrale. En aucun cas, ils ne peuvent servir à manipuler ou à modifier votre cerveau. Ils ne font que lire l’activité électrique de votre cerveau.

Ensuite on procède à la session d’ entrainement proprement dite, pendant laquelle vous écoutez une musique relaxante grâce à des écouteurs. Durant 33 minutes, vous n’avez rien d’autre à faire que de vousdétendre, yeux fermés. Vous pouvez même dormir.

Durant la session, l’ordinateur lit et analyse en permanence l’activité électrique de votre cerveau. Dès qu’une « turbulence » inappropriée est détectée, la musique s’arrête très brièvement. Vous entendez donc des micro-interruptions dans la musique. Ce sont ces interruptions qui indiquent à votre cerveau qu’il doit se réorganiser. Ces micro-coupures constituent le « feedback » (retour d’information). Ils permettent au cerveau d’identifier les zones de dysfonctionnement et de lui apprendre en temps réel à les stabiliser et les équilibrer.

Au fur et à mesure des séances, le cerveau mémorise ces corrections, et des effets bénéfiques commencent à apparaître.

Nombre et rythme des séances

Les réactions du système nerveux central sont spécifiques et uniques à chaque individu. Chaque cerveau travaille à son propre rythme, connaît ses priorités d’intervention, et sait quelles orientations il doit prendre. On ne peut donc pas prédire le temps qui sera nécessaire à votre cerveau pour se réguler.

Les premiers effets bénéfiques apparaissent souvent dès les premières séances mais c’est après la 7ème sèance que l’on constate un « déclic » avec de réels changements positifs. C’est aussi le temps nécessaire pour que le changement commence a être bien mémorisé.

C’est pour ces raisons qu’une cure de 10 séances peut être conseillée. Le rythme des séances est de 1, éventuellement 2 par semaine que l’on pourra ensuite espacer.
Il n’y a aucun phénomène d’addiction aux séances de Neurofeeclback.
Les praticiens utilisant cet équipement aux États-Unis et en Europe rapportent un taux de satisfaction de 80 %.

Tarif d’une séance

Prix d’une séance : 50 €

Le neurofeedback s’appuie sur 3 grands principes :

L’autorégulation, ou homéostasie

Comme pour le corps qui régule en permanence ses paramètres, (la température, le taux de sucre dans le sang, la pression artérielle…), le cerveau, lui aussi a des mécanismes de régulation. Ces variations se situent toujours entre deux limites, inférieure et supérieure, qui définissent une zone de bon fonctionnement de ce paramètre, c’est la zone de « viabilité » ou de « variabilité », qui nous permet de rester en vie. Toutefois, il arrive que cette régulation soit perturbée par des agressions, chocs, traumatismes de toute nature… provoquant des troubles et inconforts d’intensité variable, d’ordre somatique, cognitif ou émotionnel.

La neuroplasticité

Lecerveau se modifie et s’adapte constamment à ce qui se passe à l’intérieur de l’organisme et à l’extérieur, au milieu environnant. Il cherche toujours l’efficacité et change donc tout le temps ses paramètres en gérant sa propre régulation de façon globale. Il possède une aptitude essentielle au changement. La Plasticité Neuronale ou encore plasticité cérébrale est la capacité du cerveau à se modifier en créant, en défaisant ou en réorganisant des réseaux de neurones.

Le Cerveau est ainsi qualifié de «plastique» ou de «malléable». Ce phénomène intervient durant le développement embryonnaire, l’enfance, la vie adulte,l’ apprentissage, et les «conditions pathologiques (lésions et maladies). La plasticité neuronale est une des découvertes récentes les plus importantes en neurosciences, et montre que le cerveau est un système dynamique en perpétuelle reconfiguration.

L’apprentissage

Le cerveau est toujours en recherche d’apprentissages, et est toujours capable d’apprendre, quel que ce soit son état. Cet apprentissage entraîne des changements d’organisation qui peuvent avoir des effets dans des domaines très différents (cognitif, émotionnel, physique) et réguler d’autres systèmes de notre corps (système cardiaque, hormonal, immunitaire…). Notre cerveau contrôle de près ou de loin tous ces systèmes.

On pensait il y a encore 20 ans, que le cerveau ne s’enrichissait plus dès l’âge de 25 ans. Et bien, ce n’est pas le cas. C’est grâce aux cellules gliales, qui sont en majorité présentes dans le cerveau, que les neurones se renouvellent si on les stimule, et à tous âges, et cette « repousse » procure du bien-être. Hélas, nous avons tendance à diminuer l’activité de notre cerveau du fait de nos propres limitations, de nos croyances, alors que la recherche de nouveauté, de réflexion, d’émerveillement, la fuite de la routine… entretiennent la bonne santé de notre cerveau. de notre corps, de notre âme. Enfin, notre cerveau travaille à 100 % de ses capacités, que l’on soit réveillé ou endormi. Seulement 10% de cette activité est accessible à la conscience.